Dernières Nouvelles

Derniers échos

Attention, le calendrier 2018 est en place à la rubrique « Sorties et vie du club.

 Vous trouverez à l’onglet « Sorties et vie du club » un jeu permettant la découverte d’un circuit local afin d’occuper vos longues journées d’hiver. Donnez-moi votre avis quand vous l’aurez cherché et trouvé(?). Vous pouvez aussi y lire le CR du dodécaudax de février de notre randonneur fou ainsi que de son point-café fictif de Lourdes.

Plus sérieux mais moins ludique, vous trouverez à l’onglet « Formation et Sécurité » une rubrique vous présentant des « nouveautés » du Code de la Route. Un peu de lecture et vous saurez tout ( ou presque). Vous devez bien sûr apprendre tout cela par cœur.

Février

Semaine du 12 au 18

Mardi et jeudi, nos cyclos sont sortis en ordre dispersés. Certains se sont retrouvés par hasard sur la même route! Il n’y a plus la possibilité de s’entraîner en cachette , sûrement la faute à Internet. Le 18, quelques courageux ont participé à la cyclo de nos amis de l’USP cyclisme: certains en mode compétition, d’autres en mode détente. Un bravo particulier à notre Christel une des rares féminines.

3 février: Point Café à Betplan

Le temps est maussade ce samedi matin. Pas de volontaires.Seul, le randonneur fou hésite. Après avoir longuement réfléchi, il va au garage et aperçoit sa randonneuse qui lui tend les pédales. Faut-il qu’il l’écoute ? Il ne résiste pas et se décide à partir.

Après une lente préparation, il démarre enfin. Victime d’une « Choisinade » , il est obligé de faire demi-tour pour aller prendre ses bidons qu’il a oubliés. Tout commence bien !

Tasque-Marciac : tout va bien, le temps se maintient.

A Marciac, quelques gouttes apparaissent.

Côte de St Justin : Elle monte encore mais notre pédaleur la franchit en toute douceur et souplesse.

Betplan : Robert et ses amis sont là. Pas d’autres cyclistes, 3 sont déjà passés. Pas de podium pour notre courageux! Il se console en dégustant un café bien chaud et un copieux et succulent morceau de gâteau. Il a le plaisir de converser avec les locaux et le charmant couple Lebreton de Condom.  Notre gourmet repart en direction de Villecomtal après avoir remercié les dévoués organisateurs peu chanceux.

Villecomtal, Haget…..Ladevèze-Ville ( le Bas) : le vent coquin est bien sûr de face.

Ladevèze-Rivière : La vrai pluie arrive enfin mais le vent se calme. Cette fois, notre pauvre « cyclotourisques » se mouille.

Plaisance : La pluie cesse.

Tasque les Rouges : Arrivée sous le soleil ( un peu timide mais présent). Quel magnifique quartier ! Notre audacieux peut s’installer et écouter la Marseillaise car le match va commencer.

PS : Notre étourdi écoute son portable après son retour et là, désolation, il entend  Dédé qui lui demande s’il va à Betplan. La ligne téléphonique entre Louslitges et les Rouges n’a pas fonctionné ! Dommage !

Claude B et sa femme Josiane ont été aperçus pédalant dimanche après-midi. D’autres licenciés sont certainement sortis samedi ou dimanche mais ils préfèrent sûrement se cacher.

 

Janvier

27 janvier: Point Café à Rabastens ( 65)

20180127_154955
Notre ami Pierre nous a accueillis bien gentiment.
	Samedi 27, les Cocos sont allés au Point Café de Rabastens. A l'aller ils sont passés par Préchac, Jû, Belloc, Tieste ( le bas), Labatut, à GAUCHE vers Auriébat, Barbachen pour arriver à Rabastens. Ils ont eu le plaisir de croiser leur ami Michel, l'aigle de Sombrun, bien au chaud à tous les sens du terme (  vestimentaire et tactique « bien à l'abri ») dans le peloton du SOM.
	Ils ont été accueilli avec le sourire par leur ami Pierre, toujours sur le pont, et ses camarades. Le café et le chocolat du bar de l'Univers étaient excellents et les petits gateaux aussi. Merci à tous.
	Pour le retour, Coco féminin est repartie sagement en voiture, sa petite fille a eu la gentillesse de faire le taxi. Le Coco a enfourché sa bien-aimée randonneuse et est repartie vers les Rouges en passant par Ségalas, Liac, Gensac, Lafitole, Maubourguet, Tieste, Jû-Belloc et Préchac. Dans la partie du 65, un léger vent de face a contrarié sa progression. Par magie, dès qu'il est revenu dans son 32 natal, le vent a cessé et il a pu rentrer tranquillement dans son magnifique quartier des Rouges.
20180127_160723
La randonneuse animal de trait?
20180127_160636
Vraiment, mon maître exagère!

20 Janvier

Ce matin, 4 courageux :Olivier, Dédé, Didier et Jean-Michel  ont réussi à se convaincre qu’ils pourraient rouler de 9 à 11 h sans se faire mouiller. Voilà un compte-rendu fait par l’un de ces pédaleurs « courageux ».

    C’est donc parti, mais on avait oublié les aléas du métier… Didier a voulu ouvrir la liste des crevaisons de 2018, et comme il ne fait pas les choses à moitié, il a crevé deux fois! Donc de 11 à 12 on a eu droit à la pluie.                                                                                             Il fallait voir Dédé et Didier se retirer la roue des mains pour réparer, remonter le pneu des 2 côtés à la fois, se battre pour tenir la pompe. Et à la 2ème crevaison, Dédé ayant trouvé le silex responsable du méfait, il n’a pas hésité à l’arracher du pneu avec les dents, un spectacle qui aurait réjoui Jean Luc à n’en pas douter.                                                                                                                                       Plaisance, Couloumé, Peyrusse, Lupiac, Aignan, Plaisance, plein les bottes!!! Ca montait déjà en 2017?